Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certains jours, je me figure assis à l’ombre d’un baobab à guetter les signes avant-coureurs de l’hivernage. Le vent léger qui soufflette emporte mes pensées par-delà les monts et les vaux. Je me sens vivre par la chaleur du temps conquis pour la pensée. Et au diable le tohu-bohu d’un quotidien réglé dès l’aurore comme du papier à musique!


 

Denis Dambré

Partager cet article

Repost 0