Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Encore et toujours je remonte A ta source, gracieuse légende d'autrefois, De loin j'entends ta voix d'or, Je t'écoute rire, rêver, pleurer en silence. Du fond de l'abîme, à peine chuchotée, La parole magique m'exhorte, et moi Comme un homme ivre et ensommeillé...

Lire la suite

"(...) je n'ai jamais oublié tout à fait les journées et les heures matinales passées avec mon père bien-aimé dans les forêts, près des ruisseaux et des sources, à l'orée des clairières, parmi les troncs fraîchement écorcés des sapins abattus. Ces souvenirs...

Lire la suite

"Si je devais ramener ce désarroi intérieur et ces conflits à un sentiment unique, je ne saurais le nommer autrement que: la peur. Peur et insécurité: voilà ce que j'éprouvais durant cette période troublée de mon enfance. Peur de la punition, peur de...

Lire la suite

"Je veux te révéler toute ma vie, cette vie qui véritablement n'a commencé que du jour où je t'ai connu. Auparavant, ce n'était qu'une chose trouble et confuse, dans laquelle mon souvenir ne se replongeait jamais; c'était comme une cave où la poussière...

Lire la suite

"Les mots peuvent refléter toute notre façon d'être, toutes nos idées, naïves ou savantes. Maladroitement employés, (...) ils font rire, parce que l'on se moque de celui qui les a ainsi employés. Mais brillamment utilisés dans une sorte de jeu intellectuel,...

Lire la suite

"Seuls les enfants solitaires peuvent garder pour eux toute leur passion: les autres dispersent leur sentiment dans des bavardages et l'émoussent dans des confidences." Stefan ZWEIG, Lettre d'une inconnue

Lire la suite

" (...) à travers le temps, j'avais pu le percevoir vivant, avec son regard posé sur moi, dans une véritable présence. Et le principe me réchauffait le coeur." Jacqueline de Romilly (2009): Les Révélations de la mémoire, Editions de Fallois, poche, p....

Lire la suite

Voici un court extrait d’une des œuvres autobiographiques de l’écrivain noir américain, Richard N. Wright (1908-1960). Dans Une faim d'égalité, l'auteur raconte son enfance dans le Sud des Etats-Unis à l’époque de la ségrégation raciale. Il conclut par...

Lire la suite

"Il y a certaines paroles qui ne sont d'une vérité profonde qu'une seule fois, prononcées entre quatre yeux, et quand elles jaillissent spontanément du tumulte inattendu des sentiments." Stefan ZWEIG, La confusion des sentiments

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>