Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Heureusement, il y a les lettres. Il y a les photos. Il y a surtout, ce qui ne se voit pas, ce qui ne se lit pas, ces traces infimes qui vivent dans la mémoire, le souvenir de ce qu’ils ont été. C’est sans doute ce qu’il y a de plus précieux, ce qui reste en nous de ceux que nous avons connus et qui ne sont plus : une façon d’être, une façon de bouger, de parler, un geste familier, le timbre de la voix, des manies, des exaspérations, une manière d’être au monde, avec les autres, avec les choses, tout ce qui demeure si vif, si présent dans la mémoire, avant de s’estomper doucement. »

Alain Rémond, Tout ce qui reste de nos vies, Editions du Seuil, 2013, p. 44

Partager cet article

Repost 0