Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un jour prochain je poserai à terre

Le lourd fardeau qui pèse à mes épaules

Ah! un de ces matins en pleine lumière

J'ouvrirai mes ailes et je fendrai les airs

Un jour prochain

Un jour prochain

Je poserai à terre

Le lourd fardeau qui pèse à mes épaules.

 

Extrait de Negro-spirituals, cité dans Lilyan Kesteloot (1963): Les écrivains noirs de langue française, Editions de l'université de Bruxelles, p. 117 

Partager cet article

Repost 0