Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi la caricature attribue-t-elle souvent une moustache aux gendarmes ? Citant Gend’info, la revue des gendarmes de France, le journal Libération expliquait dans son édition du vendredi 15 juillet 2011 qu’au XIXe siècle, la moustache était un signe distinctif, symbolisant la masculinité et l’autorité du gendarme. Elle faisait d’une certaine manière partie de l’uniforme. A telle enseigne qu’une décision ministérielle de 1832 rendait même obligatoire le port de la moustache pour tous les militaires. L’obligation dura quatre années avant qu’une décision contraire ne vienne priver les gendarmes de leur moustache, provoquant d'ailleurs un tollé au sein de l’armée. En 1841, les gendarmes retrouvèrent le droit de porter une moustache au poil taillé en brosse. Puis, en octobre 1848, la République naissante autorisa le port de ‘‘la mouche’’ – une touche de poils au-dessus de la lèvre supérieure –, un signe honorifique arborée alors avec fierté par certains gendarmes… Cette histoire de moustache prête aujourd’hui à sourire. Il n’en demeure pas moins qu’elle montre le processus de construction de l’image des personnages publics dans l’imaginaire collectif.

 

Denis Dambré

Partager cet article

Repost 0