Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui aurait deviné, il y a seulement trois mois, que le Maghreb connaîtrait en quelques semaines le grand chambardement qu’il vit en ce moment ? C’est que le monde a changé. L’époque où les peuples se laissaient dominer par des tyrans est en train de passer de mode. A la faveur des progrès réalisés en matière d’éducation, les habitants des pays pauvres comprennent désormais que leur sort ne relève pas de la fatalité, mais de l’injustice d’un système pensé pour favoriser les uns au détriment des autres. Les pays occidentaux devraient s’en réjouir, car les valeurs universelles dont ils se font les hérauts s’imposent désormais à tous les peuples. Tel est le principal apport de la mondialisation.

 

Mais, dans un monde uniforme, la répartition inégale des richesses de la planète devient encore plus insupportable. Un rééquilibrage est donc inéluctable ; et il se fera au détriment des puissances actuelles, comme on peut d'ores et déjà le constater.  Le tout est de savoir qui va payer la facture dans les pays riches. Car les inégalités salariales à l’intérieur de ces pays ne sont pas moins insupportables que celles observées entre les pays riches et les pays pauvres. Dans un monde où tous les peuples partagent les mêmes valeurs, une refonte en profondeur du système économique est plus que nécessaire. Si les gouvernants des pays riches n’y prennent garde, leur légitimité risque tôt ou tard d’être remise en cause.


La Révolution en cours au Maghreb est donc peut-être annonciatrice d’autres soulèvements populaires, y compris dans les pays où l’on ne s’y attend pas.

 

Denis Dambré             

Partager cet article

Repost 0