Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le confident de mes humeurs

Se dresse au creux des roches

Toisant le ciel de ses fleurs

Qu’aucun regard n’accroche.

 

A son ombre étendu

Guettant improbable lueur

J’entends mon ami feuillu

S’évertuer à sécher mes pleurs.

 

Denis Dambré

Partager cet article

Repost 0