Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est assez significatif de constater que ceux qui tiennent des propos discriminatoires le font toujours au nom d’un groupe auquel ils appartiennent et non en leur nom propre. Au « je » qui jette une lumière crue sur la modestie de leur contribution personnelle à la culture, à l’économie, à la santé, bref au bien-être commun, ils préfèrent le « nous » qui permet de se fondre dans la masse pour s’octroyer un surcroît de mérite. Tels ingénieurs ont développé tel procédé utile à tous les humains ? Ils s’en emparent et proclament que c’est eux qui l’ont développé puisque les ingénieurs en question sont de leur pays, de leur région, de la même couleur de peau qu’eux, du même sexe qu’eux etc. ! Et ils y trouvent la preuve qu’eux-mêmes sont meilleurs que le reste du monde. A bien les observer, ils agissent un peu comme ces gamins qui, dans la cour de récréation, se sentent d’autant plus forts qu’ils sont entourés de copains aux gros bras. Mais dès que les copains ne sont plus là, ils rasent les murs ou s’évertuent à montrer à ceux-là mêmes qu’ils menaçaient tantôt qu’ils sont les êtres les plus affectueux qui soient.

 

D. Dambré

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :