Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au-delà de la possibilité qu'elles offrent de pouvoir communiquer avec les autres, j'aime les langues parce que leur étude nous permet de nous rendre compte de la relativité de notre vision du monde. En feuilletant le livre publié par le journaliste et non moins amoureux des langues, Alex Taylor, sous le titre Bouche bée, tout ouïe! Comment tomber amoureux des langues?, j'ai découvert l'existence d'une langue australienne, le jingulu, qui ne possède que trois verbes: "aller", "venir" et "faire". Comment donc les locuteurs du jingulu peuvent-ils exprimer toute la complexité des situations de la vie avec trois verbes? Eh bien, en variant leurs sens en contexte. Par exemple, "dormir" se dit "aller vers le sommeil", "aimer" se dit "venir vers quelqu'un" et "manger" se dit "faire moins faim". De quoi ébranler notre façon de percevoir le réel et de le décrire. 

 

Denis Dambré

Partager cet article

Repost 0