Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le système politique français repose sur  le principe du contrat social développé par le philosophe Jean-Jacques Rousseau en 1762 dans son essai du même nom. Le Contrat social signifie en termes dynamiques la construction d’ « une forme d’association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé et par laquelle chacun, s’unissant à tous, n’obéisse pourtant qu’à lui-même et reste aussi libre qu’auparavant ». Ceux qui connaissent un peu l’œuvre de Rousseau savent que l’idée lui est venue à la suite de son Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes. Se fixant pour objectif dans ce précédent essai d’étudier en particulier l’origine de l’inégalité politique, Rousseau affirme sans ambages que « le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire ‘Ceci est à moi’, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile », en même temps que l’initiateur des guerres auxquelles le despotisme s’évertua à mettre fin. C’est la volonté de libérer l’homme du despotisme qui insuffla à Rousseau l’idée de contrat social qui implique la renonciation de chacun à sa volonté individuelle pour se placer « sous la suprême direction de la volonté générale », source de vraie liberté. Qu’est-ce à dire concrètement ? Simplement que nous sommes tous des immigrés sur terre et que l’impérieuse nécessité d’organiser la société humaine doit se faire sur la base d’un contrat accepté par les individus ; autrement dit sur la base d’une volonté de vivre ensemble et de faire société.

 

Denis Dambré

 

Partager cet article

Repost 0