Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« La violence se construit dans la répétition oppressive de ‘‘la loi du plus fort’’ (Rubi, 2005). La loi du plus fort n’a pas besoin pour s’imposer de la fiesta sanglante qui marque l’opinion. Une oppression continue, une répétition tyrannique sont au moins autant efficaces. Cette oppression continue, à l’école, participe de la dégradation du climat scolaire et de l’augmentation du sentiment d’insécurité, là encore la recherche est claire (par exemple Fotinos, Horentstein, 2008). »

 

Eric Debarbieux et Georges Fotinos (2011) : Violence et climat scolaire dans les établissements du second degré en France : une enquête quantitative de victimation auprès des personnels de direction des lycées et collèges, OIVE, p. 13-14

 

Partager cet article

Repost 0