Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les comparaisons internationales révèlent un défaut majeur de notre système éducatif : les jeunes Français sont plutôt bien placés dans l’acquisition des connaissances, mais ils s’en servent mal dans la vie quotidienne. Autrement dit, ils étudient pour réussir aux contrôles et aux examens, mais leurs acquis leur servent peu à comprendre le monde qui les entoure. C’est pourquoi, l’opération « la main à la pâte » lancée en 1996 par le prix Nobel de physique, Georges Charpak, et étendue au collège depuis quatre ans sous l’appellation d’ « enseignement intégré de science et de technologie » (EIST) est d’une importance capitale. Elle établit un lien entre les connaissances acquises à l’école et la vie quotidienne des élèves.  

 

Denis Dambré

Partager cet article

Repost 0