Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’historien et combattant de la Résistance Joseph Rovan a dressé du nazisme ce bilan d’une justesse implacable :

« Le propre du temps nazi est l’absence de noms : ni artistes, ni vrais savants, ni poètes, ni philosophes, ni romanciers ; du dedans, ce régime est le vide que ne masquent qu’à ceux qui veulent être bernés son agitation, ses bruits et ses forces. Il ne laissera rien : ruines, dévastations, perte de l’indépendance, après avoir exalté pendant douze ans la brutalité et le mépris d’autrui : et derrière tous les drapeaux nazis flottant au vent se dresse la grimace du nihilisme. »

 

Joseph Rovan (1994) : Histoire de l’Allemagne des origines à nos jours, Editions du Seuil, Paris, p. 754  

Partager cet article

Repost 0