Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée du philosophe américain John Rawls (1921-2002) sur la justice fait autorité depuis la publication en 1971 de son œuvre maîtresse A Theory of Justice (Théorie de la justice). Le Prix Nobel d'économie 1998, Amartya Sen, résume dans le passage qui suit la conclusion à laquelle Rawls est parvenu et montre qu'en définitive, c'est l'efficacité espérée pour les systèmes qui fonde le crédit accordé aux plus compétents dans la gestion des affaires. Il écrit :

 

« [Pour Rawls,] il n'y a aucune injustice dans un système de sélection aux fonctions et postes de responsabilité qui favorise les plus compétents. La question importante est : pourquoi sommes-nous d'accord avec cette conclusion ? Ce n'est absolument pas, à mon sens, en raison d'on ne sait quelle supériorité intrinsèque des individus plus doués qui ont plus de capabilités utiles à ces fonctions que les autres. L'argument qui incite à fonder sur le mérite la sélection des responsables et détenteurs des positions influentes se rapporte en définitive à l'efficacité du système. Etre né avec moins de talents intellectuels n'est pas une faute pour laquelle on devrait être pénalisé (et cela pour des raisons que Rawls, plus que tout autre, nous fait comprendre). Si nous pouvions avoir l'égalité dans la détention des fonctions et positions d'influence sans inefficacité et perte d'avantage en général, j'estime que la justice exigerait que nous envisagions de choisir cette option. » (In Repenser l'égalité, éditions du Seuil, 2000, p.237-238)

 

Partager cet article

Repost 0