Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Ainsi, dans les corps meurtris, dans les âmes blessées, j’ai découvert une joie imprenable, à qui j’allais consacrer ma vie, celle que je recherche de moins en moins puisqu’elle nous précède sans cesse, qu’elle règne déjà au fond du fond. Souvent, nous nous interrogeons sur ce que la société peut apporter aux faibles et aux marginaux. [J’entends] modestement montrer ce que des personnes d’une extrême faiblesse m’ont apporté, ce qu’elles me donnent. »

 

Alexandre Jollien, Eloge de la faiblesse (Avant-propos), 1999  

Partager cet article

Repost 0