Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« La critique habermasienne du dogme et de la violence qui lui est consubstantielle est restée fortement gravée dans ma mémoire. […] Jürgen Habermas […] met en garde le mouvement étudiant contre les risques d'un ''fascisme de gauche'', contre ''l'actionnisme'', l'action pour l'action qui se désolidarise de la pensée. […] Dans la radicalité, il y a un danger majeur : le refus de l'autre, son déni, la volonté de l'anéantir et dans laquelle l'autre est réduit à sa plus simple expression : celle du bourgeois, du représentant du capitalisme... »

 

Daniel Cohn-Bendit, Pour supprimer les partis politiques ?! Réflexions d'un apatride sans parti, Indigène éditions, février 2013, p. 13   

Partager cet article

Repost 0