Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'intégrisme religieux commence à mes yeux avec la perte du rire. Lorsque des croyants se mettent à exiger de personnes qui ne partagent pas leur foi qu'ils arrêtent de rire, qu'ils prennent au sérieux les dogmes de leur religion, voire qu'ils les appliquent, c'est qu'ils ont basculé dans le camp de l'intégrisme. Autrement dit, ils ne sont plus capables de douter du bien-fondé de la confiance qu'ils accordent aux discours des dignitaires de leur religion. Refuser par exemple qu'on puisse caricaturer le prophète ou qu'on puisse jouer une pièce de théâtre ou projeter un film qui présente Jésus sous un angle différent de celui défendu par les religieux à l'église ou à la mosquée, c'est vouloir obliger ceux qui ne partagent pas sa foi à en respecter les dogmes et appliquer les préceptes. Ce qui n'est pas acceptable. Comme le dit si bien Charb, le Coran (mais aussi la Bible) n'est pas seulement le livre saint des croyants, il est aussi un ouvrage libre de droit du patrimoine de l'humanité. Et à ce titre, tout le monde peut en dire ce qu'il pense.

Denis Dambré

Partager cet article

Repost 0