Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les deux militaires qui se disputaient le pouvoir laissé vacant par Blaise Compaoré se sont mis d'accord. Un communiqué officiel du Général Honoré Traoré reconnaît le lieutenant-colonel Isaac Yacouba Zida comme le chef d'Etat de la période transitoire. J'espère que la transition ne s'éternisera pas... Le nouveau chef d'Etat semble vouloir faire preuve de fermeté pour que le soulèvement populaire reste constructif. Il demande d'ores et déjà que cessent les sacages et les pillages. De son côté, le président déchu a lancé un bel appel depuis son refuge ivoirien pour que cessent les exactions et les destructions de biens. Il accepte les reproches qui lui sont faits par la population et se dit prêt à sacrifier sa personne pour que le Burkina Faso retrouve la sérénité. Quant aux partis politiques d'opposition qui étaient les initiateurs des manifestations, ils appellent les militants et la population à sortir massivement en dehors des heures de couvre-feu pour nettoyer les villes et donner la meilleure image possible du soulèvement populaire qui vient de se produire. Les jours à venir permettront de dresser un premier bilan des manifestations. Si l'issue est positive, le Burkina Faso aura donné un bel exemple de révolution démocratique dont s'inspireront sûrement d'autres pays africains.

Partager cet article

Repost 0