Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tant qu'on se juge soi-même

On revendique une puissance morte

Logée au creux de sa mémoire.

Tant qu'on regarde son nombril

On le trouve cousu d'un or

Extrait des confins d'autres terroirs.

Ton rôle d'homme n'est pas de juger

Mais de chercher à comprendre.

Ta mission d'humain n'est pas de condamner

Mais d'accompagner l'expression du meilleur.

Apaise donc ce coeur en proie à la meurtrissure

Montre de la compassion pour tant de morgue désuette.

Nul ne sort indemne de siècles d'injustice

Nul n'apprend l'humilité à l'école de l'orgueil.

Considère avec pitié l'oeil torve

Braqué sur le mur de ton silence

Et souviens-toi que nul n'est méchant volontairement.

Partager cet article

Repost 0