Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laisse glisser sur ses peaux de banane
Quiconque les étale sur ton chemin
Regarde tomber les feuilles de platane
La brume annonce un ciel clair pour demain.

Laisse vibrer derrière les comptoirs
La langue de qui voudrait faire ton deuil
Vois poindre tout au bout du couloir
Ce tien destin dont il ne franchit le seuil.

Commérages et appels téléphoniques
Sourires de connivence, marque de faiblesse.
Demeure serein et fais-lui la nique
Vois venir l'heure où lui-même se blesse.

Qui se juge se rend souvent hommage
De l'inconnu il s'érige vite en bourreau
Garde-toi de tels personnages
Toujours survient leur chute tard ou tôt.

Denis Dambré, extrait de recueil pétique

Partager cet article

Repost 0