Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les hommes sont libres. Ou ils se croient libres. Ils sont, en vérité, si étroitement maintenus dans un fragment dérisoire de l'espace et dans leur époque d'où il leur est intedit de s'échapper que leur fameuse liberté, dont ils font grand cas, n'est que trompe-l'oeil et illusion.

Jean d'Ormesson, Comme un chant d'espérance, Éditions Héloïse d'Ormesson, 2014, p. 71

Partager cet article

Repost 0