Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment, désormais, m'ôter l'idée qu'au contraire du sens commun selon lequel l'être humain est un corps doté d'une âme, pour ce qui me concernait, c'était une âme égarée qui logeait comme elle pouvait dans un corps d'emprunt. Tout chez moi, depuis, sera toujours décalé. Jamais les choses ne pourront coïncider tout à fait. J'en étais persuadé; c'était là, à mes yeux, l'essence de ma vie, ou de la vie tout court.

François CHENG, Le dit de Tian-Yi, éditions Albin Michel, 1998, p. 17

Partager cet article

Repost 0