Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La distinction faite par Edgard Morin entre une théorie et une doctrine éclaire le fonctionnement intellectuel des doctrinaires. Convaincus de la justesse présumée d'une idée, ils refusent tout dialogue qui remette en cause leur conviction. Autrement dit, le doctrinaire fonctionne comme un intégriste religieux. Pas de place au doute sur l'objet de sa foi. A l'opposé, le théoricien, lui, croit en sa thèse jusqu'à ce qu'on lui démontre le contraire. Il est ouvert aux thèses opposées dès lors qu'elles reposent sur des arguments recevables par leur pertinence. D'une manière générale, la pensée de groupe est souvent une pensée doctrinaire, autrement dit un registre de dogmes que seuls les leaders du groupe s'autorisent à faire évoluer à leur gré. Le pape peut modifier les dogmes du catholicisme, mais pas le curé de campagne ni ses ouailles. De même, les dirigeants d'un parti politique peuvent infléchir la ligne de conduite du parti, mais pas les militants de base.

Denis Dambré

Partager cet article

Repost 0