Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[•••] d'aucune vertu l'on ne doit se vanter, ni même être fier, et c'est ce qu'enseigne l'humilité. Elle rend les vertus discrètes, comme inaperçues d'elles-mêmes, presque déniées. Inconscience? C'est plutôt une conscience extrême des limites de toute vertu, et de soi. Cette discrétion est la marque - elle-même discrète - d'une lucidité sans faille et d'une exigence sans faiblesses. L'humilité n'est pas le mépris de soi, ou c'est un mépris sans méprise. Elle n'est pas ignorance de ce qu'on est, mais plutôt connaissance, ou reconnaissance, de tiut ce qu'on n'est pas.

André Comte-Sponville, Petit traité des grandes vertus, PUF, 1995, p. 187

Partager cet article

Repost 0